Histoire de DeirElQamar

   

Menu de DeirElQamar

 

 

DeirElQamar (Ville Historique)


 

Vieille de plusieurs siècles, DeirElQamar est une ville unique au Liban par son architecture, ses anciennes ruelles pavées, ses jardins et ses quartiers pittoresques.

Dès son accession au pouvoir en 1518, Fakhreddine Maan 1er, grand-père du grand maanide Fakhreddine II, se voit contraint de quitter Baakline pour DeirElQamar, riche en eau. De leur capitale à DeirElQamar, les émirs Chéhab, successeurs des Maan depuis 1697, gouverneront le Liban jusqu’en 1842.


Place Dany Chamoun, précédemment Place Midane
Place Dany Chamoun
précédemment Place "Midane"


La place publique ou Midane, servait de champ de joute. Elle est entourée de palais historiques. La fontaine du Midane fut construite au 19ème siècle.


Fontaine publique. (1983)
Fontaine publique Ajoutée à la
place au 19ème siècle. (Photo.1983)


Sur la place, la mosquée construite en 1493 fut restaurée au 16ème siècle par l’émir Fakhreddine Maan 1er pour ses mercenaires musulmans. Au-dessus de la mosquée une partie du souk des cordonniers a été restaurée vers la fin du siècle dernier.

Plus haut, se trouve le palais de l’émir Younès Maan, frère cadet de Fakhreddine II et commandant en chef de son armée lors de l’exil de l'émir en Italie en 1613. Le 3ème étage fut démoli par l’émir Youssef Chéhab (1770-1789) qui utilisa les pierres pour la construction de son sérail, l’actuel siège de la Mairie de la ville.

Le souk de la soie ou Kaïssariyyé, situé au nord du sérail fut construit en 1595 par Fakhreddine II. Ce khan de style classique était utilisé comme marché public notamment pour la soie et les pierres précieuses. La cour accueille aujourd’hui diverses activités culturelles et artistiques.

Le Kharj est une construction massive, bâtie par Fakhreddine II en 1616. Il servait à l’origine de réserve de munitions, puis plus tard, sous Béchir III Chéhab (1840-1842), de dépôt de farine que l’émir distribuait à ses soldats. Le bâtiment est actuellement occupé par le Centre culturel et linguistique français.

Au-dessus du Kharj se trouve une ancienne synagogue du 17ème siècle construite pour la communauté juive de DeirElQamar et dont certains membres influents étaient proches de l’émir de l’époque.

Le palais de l’émir Ahmed Chéhab, plus connu sous le nom de palais Gergis Baz, est situé à l’Est du Midane. Il fut construit par l’émir pour son épouse en 1755. A la mort de l’émir, elle vendit le palais à Gergis Baz, ministre de Béchir II Chéhab. L’architecture de ce palais à deux étages est de style khan avec bassin au centre de sa cour intérieure. Celle-ci est entourée de chambres à coucher, appartements et bains. La porte monumentale comporte des pierres de différentes couleurs.

Le palais de l’émir Fakhreddine II Maan est la propriété de la famille Baz. Il fait face au palais Gergis Baz et abrite un musée de cire qui comprend quelques 75 personnages célèbres de l’Histoire du Liban.


L'Emir Fakhreddine II Maan
L'Emir Fakhreddine II Maan
1590 - 1635


La résidence de Nicolas el-Turq (1763-1828), poète à la cour de Béchir II Chéhab et actuelle propriété de la famille Boustany se situe au nord du palais Fakhreddine II. De style khan, cette construction date de 1805 et fut restaurée de 1955 à 1962. Une galerie de trois arcades relie les deux sections du bâtiment. La façade sud comporte un liwan et trois fenêtres géminées à arcades.

Le sérail de l’émir Youssef Chéhab abrite les locaux de la municipalité de DeirElQamar. Il fut construit à l’origine par l’émir Fakhreddine 1er Maan. L’émir Melhem Chéhab (1729-1754) y ajouta un étage et ses successeurs, les émirs Youssef Chéhab et Béchir II Chéhab, y résidèrent avant que ce dernier ne déménage dans son nouveau palais de Beiteddine. La porte monumentale du sérail comporte deux lions, emblèmes de la dynastie des Chéhab.


Bechir II - CHEHAB
L'Emir Bechir II Chehab
1789 - 1840


Deux autres monuments se situent à proximité du Midane. Le mausolée el-Kobbeh où reposent les restes des émirs Ahmed Maan (1662-1697) et Haïdar Chéhab (1706-1732). L’église Saïdet el-Tallé ou Notre-dame de la Colline, fut détruite et reconstruite à maintes reprises. L’actuelle structure remonte à l’époque de Béchir II Chéhab. L'église possède toujours la porte originelle dont le linteau supporte une rosace surmontée d’un croissant et d’une croix, symboles de DeirElQamar ou Monastère de la Lune. La fête de la vierge est célébrée le premier dimanche du mois d’août.

 

Texte du Ministère du Tourisme

Haut de Page

 

CHRONOLOGIE

1120 Arrivée des Maan au Liban.
1300 Arrivée des Chéhab à Wadi el Taym.
1516 to 1918 La Syrie, dont le Mont-Liban est soumise à l'autorité ottomane.
1518

DeirElQamar Devient la capitale du Mont-Liban

Deux dynasties d'Emirs gouverneront le Liban durant 4 siècles

Les Maan (Druzes): 6 Emirs dont Fakhreddine II

Les Chéhab (Sunnites puis Maronites): 8 Emirs dont Béchir II
1697 Fin de la dynastie des Emirs Maan et avènement des Emirs Chéhab.
1842 Fin de la dynastie des Emirs Chéhab.
1842 to 1861 Régime des kaïmakamâts - 1 druze et 1 maronite.
1860 Massacre de 2.000 Chrétiens à DeirElQamar.
1861 to 1914 Gouvernement des moutassarefs.
1864 Constitution à DeirElQamar du premier Conseil Municipal de l'Histoire du Liban.
1914 to 1918 Première guerre mondiale.
1920 Beyrouth devient la Capitale du Liban.
1999 Constitution à DeirElQamar du premier Conseil Municipal des Jeunes du Liban.

 

Haut de Page

 

 

 

 

DeirElQamar. Cité des Emirs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Informations

 Familles

 Personnalités

 Histoire

 Collection Précieuse

 Vues Panoramiques

 Tours Virtuels
 Aux Environs
 Manifestations
 Plan du Site
 Contactez-nous
 Accueil
 

 

Visite de DeirElQamar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BEAGG. WEBMASTER.

 

(C) Copyright GDN & Associés.